Comment remplir un chèque : les erreurs à ne pas commettre !

​De manière surprenante, les chèquse sont encore très utilisées dans notre monde de plus en plus numérique. Les chèques papiers sont en effet une manière efficaces et économiques de déplacer de l'argent, mais vous n'écrivez probablement pas un chèque tous les jours. C'est même peut-être la première fois que vous devez remplir un chèque.

Remplir un chèque est très facile, et ce guide va vous expliquer exactement comment procéder de la meilleure manière possible. Les étapes peuvent se parcourir dans n'importe quel ordre, mais je vous conseille tout de même de les prendre dans l'ordre pour ne rater aucune étape dans l'écriture de votre chèque.

​Dans cet exemple, nous allons remplir un chèque ensemble étape par étape, en partant du haut du chèque et en partant vers le bas, en remplissant les champs dans l'ordre.

Les différents champs de l'image ci-dessous devraient correspondre aux champs de votre chèque, mais vérifiez tout de même que ce soit cohérent si votre chéque a des éléments déplacés.

exemple chèque français

1. Le montant (en toutes lettres)

​Commencez par écrire le montant que vous avez à payer en toutes lettres. Si vous voulez payer 55 euros par exemple, écrivez "CINQUANTE-CINQ EUROS".

Il s'agit du montant ​légal de votre chèque, qui prévaut le montant numérique. C'est à dire que si le montant différe de celui écrit à l'étape 3 (montant numérique), alors le montant encaissé est celui que vous avez écrit en toutes lettres.

Afin de prévenir tout ajout, barrez ensuite la partie de la ligne utilisée (partie vide) par un trait.

​​​Mon conseil :​​​​​​​ ​écrivez votre montant en lettres capitales (ie. "CINQUANTE-CINQ EUROS" et non "cinquante-cinq euros"), cela est plus facile à lire et est plus difficile à altérer par un fraudeur que si vous écriviez en minuscules.

2. Le receveur

​Sous le montant, écrivez le nom de la personne ou de l'organisation à qui vous payez. Vous devrez peut-être demander "A quel ordre dois-je adresser le chèque ?" ​pour obtenir cette information, si vous n'êtes pas sur de quoi écrire. 

​Evitez d'écrire des chèques blancs (ie. sans receveur), sinon n'importe qui pourrait encaisser le chèque !

3. Le montant (forme numérique)

​Ecrivez le montant de votre paiement dans la case dédiée sur la droite, en chiffres. Pour reprendre notre exemple, si votre paiement de 55 euros, écrivez "55".

Commencez à écrire le plus à gauche, le plus près du symbole euros que possible, afin d'éviter la fraudre (rajout de chiffres...).

4. Le lieu

​Indiquez le lieu où vous vous trouver lorsque vous écrivez le chèque.

Attention, celui-ci, comme la date, répond à des besoins légaux : il permet de déterminer le tribunal compétent en cas de litige. Le lieu permet également de savoir quel est le délai de validité applicable, car celui-ci varie selon les pays.

Bien que votre chèque sera accepté si vous écrivez n'importe quoi (ex : "dans mon jardin"), vous risquez gros en cas de problème !

​5. La date du jour

​Indiquez la date d'émission du chèque sur la ligne commençant par "le ...". Là encore, cela correspond à des exigences légales : la date donne la durée de validité du chèque; il ​est valable 1 an et 8 jours (en France métropolitaine) à compter de la date d'émission.

​Attention : ​postdater (=écrire une date future) ou antidater (=écrire une date passée) un chèque est un délit et passible d'une amende. N'écrivez donc que la date du jour, et rien d'autre ! C'est de toute façon inutile car le receveur peut encaisser le chèque à tout moment, quelle que soit la date inscrite sur le chèque.​​​

​​​Mon conseil :​​​​​​​ ​​​Si vous ne voulez pas que votre chèque soit encaissée tout de suite, préférez un accord à l'amiable au postdatage. Postdater un chèque ne vous protège pas de l'encaissement immédiat, mais c'est en plus un délit !

​6. Signature

​Signez enfin le chèque dans la case dédiée à cet effet. Signez uniquement après avoir rempli tous les champs et tachez d'utiliser la même signature que celle que connaît votre banque.

​Garder note de votre chèque

​Après avoir rempli votre chèque, gardez trace de ce paiement. En effet, le chèque ne sera peut-être pas encaissé tout de suite, et pendant ce temps l'argent reste sur votre compte. 

Il ne faut pas que vous pensiez que cet argent soit utilisable ! Si au moment de l'encaissement du chèque, vous n'avez plus les fonds disponibles, vous aurez écrit un "chèque en bois" et cela vous aménera de gros problèmes !

La plupart des chéquiers possèdent un emplacement ne fait pas parti de la partie "arrachée" du chèque. Il s'agit du "talon" ou "souche", où vous pouvez inscrire une ligne de mémo : inscrivez-y le montant et l'objet du paiement. Vous pourrez y faire référence plus tard pour vérifier, lorsque vous verrez que le chèque a été encaissé.

​​​Mon conseil :​​​​​​​ ​​Prenez en note dans votre application de budget favorite ou le logiciel que vous utilisez pour faire vos comptes pour savoir combien d'argent il vous reste dans votre budget. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises, les chèques en bois et les problèmes !

​Astuces pour écrire un chèque

​Lorsque vous écrivez un chèque, il est important que celui-ci finisse utiliser comme vous le souhaitiez : ​par la bonne personne ou organisation, et avec le bon montant. 

Or, comme tout papier, le chèque pourra passer entre de multiples mains, être volé ou perdu, avant d'être encaissé. Il est important de rendre la tâche difficile au fraudeur qui voudrait manipuler le chèque en son avantage.

Pour cela, suivez ces différents conseils de sécurité lorsque vous remplissez un chèque :

  • ​Utiliser un stylo permanent : ​N'écrivez qu'avec un stylo qui ne s'efface pas facilement​​​, autrement n'importe qui pourrait modifier le montant et le nom du receveur comme il l'entend. Par exemple, n'utilisez pas de stylo-plume ou de crayon à papier. Privilégiez un stylo à billes classique.
  • ​Pas de chèque à blanc : ​Ne signez pas à un chèque incomplet. En particulier, ne signez pas un chèque où le montant n'est pas écrit (on pourrait alors vider l'entiereté de votre compte) et/ou le receveur n'est pas écrit (n'importe qui et son chien pourrait alors encaisser le chèque).​​​
  • ​Ne laissez pas d'espaces : ​Lorsque vous écrivez votre chèque, en particulier pour les montants, commencez par remplir la case le plus à gauche possible et tirez un trait sur l'espace vide à droite lorsque vous avez terminé. Cela empêchera quiconque d'ajouter des chiffres pour gonfler artificiellement le montant.​​​
  • ​Utiliser toujours la même signature : ​Certaines personnes changent régulièrement de signatures, ou aiment utiliser des signatures humoristiques. Evitez cela pour les chèques, où votre argent est en jeu. Privilégiez d'utiliser toujours la même signature, et que celle-ci soit le plus proche possible de la signature que vous avez utilisée pour signer les papiers de votre banque.​​​
  • ​Ecrivez moins de chèques : ​En suivant tous ces conseils, les chèques ne sont pas dangereux. Mais utiliser un moyen de paiement électronique est en général encore plus sécurisé. Pour vos dépenses quotidiennes, privilégiez d'utiliser votre carte de crédit ou du cash.​​​

​Conclusion

​Une fois que l'on sait faire, remplir un chèque n'est pas très difficile. C'est de plus un moyen sécurisé de payer si l'on suit correctement les bonnes pratiques de remplissage.

A vos carnets !

Laisser un commentaire